Chaleur solaire collective

La chaleur solaire collective est la valorisation d’une ressource renouvelable et gratuite – le soleil – pour produire de la chaleur afin de répondre à un besoin collectif. La technologie du solaire thermique collectif bénéficie de plus de 30 ans de retours d’expérience.

Les principales applications sont la production d’eau chaude sanitaire (pour l’habitat, l’hôtellerie, les établissements de santé, …), le chauffage et le rafraîchissement de bâtiments, la fourniture de chaleur < à 100 °C pour l’industrie et l’agriculture, l’alimentation de réseaux de chaleur et le chauffage de l’eau des bassins de piscine.

Aujourd'hui, faire le choix d’utiliser de la chaleur solaire, c'est choisir

  1. Une technologie mature, fiable et durable
    La filière du solaire thermique collectif s’est aujourd’hui structurée et permet la mise en œuvre de matériel de qualité par des professionnels qualifiés.
  2. Une performance mesurable
    Une installation de production d’eau chaude solaire collective produit en moyenne entre 500 et 700 kWh/m².an. Un suivi adapté permet le maintien de la performance, avec une maintenance corrective en cas d’alerte de fonctionnement.
  3. De produire et stocker sa propre énergie
    Le solaire thermique permet de gérer la production et le stockage, avec un usage différé de la chaleur jusqu’à 3 à 4 jours : chaque site peut auto-consommer, répondre à ses besoins et faire des économies.
  4. Un investissement rentable
    En permettant entre 30 et 70% d’autonomie pour le poste eau chaude sanitaire, le solaire thermique permet de faire des économies importantes à ses utilisateurs. L’ADEME peut contribuer au financement public de l’installation, avec le fonds chaleur qui apporte une subvention sous certaines conditions (jusqu’à 80% pour la maîtrise d’ouvrage publique). Consultez la page Financer un projet.
  5. Une énergie propre et inépuisable
    Le solaire thermique participe à la réduction des émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le changement climatique.
  6. Une ressource gratuite et locale pour l’économie circulaire
    La valorisation d’une ressource énergétique locale, abondante et gratuite permet de substituer aux importations des emplois locaux et de réduire le déficit commercial au niveau local et national, grâce aux économies de pétrole et de gaz.

Un gisement important partout en France

Gissement solaire

 

 

 

 

 

Avec une ressource moyenne de 1300 kWh/m²/an, l’énergie solaire est utilisable partout en France. Grâce à un capteur solaire thermique, on peut récupérer la moitié de l’énergie du soleil reçue.

Production d'eau chaude : 50% avec le solaire, et l’appoint en complément

Le principe d’une installation d’eau chaude solaire est simple : l’eau sanitaire est préchauffée par le solaire, un appoint apporte le complément d’énergie nécessaire. Cet appoint peut être fourni par une énergie classique, une autre énergie renouvelable, comme le bois ou une PAC, ou un réseau de chaleur.

L’installation sera dimensionnée sur la période d’ensoleillement maximale. On cherchera à couvrir la quasi-totalité des besoins d’eau chaude durant la période estivale, ce qui signifie qu’un appoint d’énergie classique reste nécessaire toute l’année. Les installations de production d’eau chaude solaire collective couvrent environ de 40% à 70 % des besoins suivant la zone géographique et le profil de consommation en ECS.

Enerplan